La purification par le PANCHAKARMA

Le Panchakarma est un processus de purification du corps et de l’esprit qui détoxifie les cellules, renforce l’immunité et restaure l’équilibre et le bien-être naturel du corps. Il a été développé il y a des milliers d’années en Inde. On en retrouve la description dans les traités classiques de l’Ayurvéda tels que Charaka Samhita ou Sushruta Samhita écrits entre 900 et 600 ans avant l’ère chrétienne. Son nom vient du sanscrit et se décompose en pancha qui veut dire cinq et karma qui veut dire action.

Ayurveda_History_of_Ayurvedaimages-20

Les procédures de purifications préventives ou curatives du Panchakarma sont conseillées une ou deux fois par an, idéalement au printemps et en automne ou en dehors de ces périodes si l’on se sent en déséquilibre ou que l’on fait face à une maladie.  Elles doivent être prescrite par un Vaidya de sorte à atteindre plus surement l’objectif visé en fonction besoins de la personne, de ses doshas, de la saison, et du contexte précis dans lequel elle se trouve.

L’ensemble de ces procédures vise à éliminer les impuretés du corps :

  • accumulation de toxines due aux déséquilibres des DOSHAS et SOUS-DOSHAS
  • résidus métaboliques tels que sueur, urine et selles qui sont appelés les trois MALAS
  • accumulation de déchets suite, à une digestion imparfaite, appelée AMA.

Cela permettra une purification des canaux du corps, les SROTAS. Ces canaux permettent la circulation des fluides du corps, l’assimilation et l’élimination, ce qui est essentiel pour la santé et pour la prévention des maladies.

Unknown-2De tout ceci il résultera un pouvoir digestif ou AGNI renforcé.  

Or, l’Ayurvéda considère que la majorité des désordres du corps ou de l’esprit, voir même toutes, proviennent d’une défaillance d’Agni, c’est à dire de notre capacité métabolique.

Une bonne santé résultera de notre capacité à bien assimiler ce qui est bon pour nous et à bien éliminer ce qui nous est nocif tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel ou mental.

images-8

Quelles sont les 5 actions du Panchakarma?

  • Nasya : purification de la partie haute du corps par instillation nasale.  Cette procédure commence par un massage vigoureux de la tête, du cou, de la poitrine et des épaules. Ensuite par une inhalation aux plantes, suivie d’une application d’huile médicalisée dans le nez, la « porte du cerveau ». Cela équilibre les doshas et les sous doshas.  La vapeur nettoie les mucus des sinus et des bronches. La stimulation et la purification des terminaisons nerveuses du nez équilibre l’esprit, les fonctions cérébrales et l’acuité sensorielle.
  • Vamana : purification de l’estomac par vomissement.  Cette procédure est précédée de 4 jours de massages abhyanga. Ensuite, une préparation à base de lait ou de plantes est administrée par voie orale en alternance dans un ordre précis, ceci accompagné d’une friction du dos. Cette procédure est faite exclusivement sous la stricte surveillance d’un Vaidya expérimenté. Le vomissement éliminera Kapha en excès.
  • Virechana : purification du foie et de l’intestin grêle par purgation. Cette procédure est précédée de 7 jours de préparation : ingestion de ghee  (beurre clarifié), diète spéciale sous la supervision du Vaidya, 4 jours de massages abhyanga. Le dernier jour de la procédure, une boisson de plantes purgatives accompagnée par une grande quantité d’eau chaude provoque l’élimination des selles. Ceci éliminera un excès de Pitta.
  • Basti : purification du colon par voie anale. Il existe diffèrent type de basti : nourrissants et nettoyants. Ces procédures consistent en l’application de mélanges de décoctions de plantes et des huiles médicalisées. Elles permettent l’élimination de Vata en excès.
  • Rakta moksha: purification du sang par saignée. Cette pratique ne se fait quasiment pas en Europe, sauf en Allemagne. Elle permet de traiter un excès de pitta et de purifier le sang.

miniature indienne massage

Les trois étapes  de toute cure Panchakarma : avant, pendant, après

Poorva karma: C’est l’étape de préparation du corps et de l’esprit avant la cure. Il est primordial pour l’efficacité du traitement de soulager le système digestif et d’augmenter AGNI en tout premier lieu. Il est donc souhaitable de manger de façon légère, évitant viande, alcool et excitants comme café, thé noir, chocolat ou sodas. A ce stade une alimentation chaude et liquide est idéale : soupes, légumes, riz, kitcheri, épices et herbes purifiantes (gingembre, poivre noir, tulsi, curcuma, cumin …), ainsi que beaucoup de tisane et d’eau chaude.Cup of ginger tea

Ensuite, on prépare le corps par « oléation » soit interne appelée SNEHAPANA, c’est à dire par ingestion d’huile ou de ghee qui vont détacher les toxines des cellules, soit externe appelée SNEHANA par l’application d’huile par des massages qui vont faire remonter les toxines à la surface de la peau. Ces massages sont ABHYANGA, SHIRODHARA, UDVARTHANA, KARNAPURANA, TARPANA, et GANDUSHA entres autres. (Cliquez ICI pour leur déscription)

images-19

images-11Après les oléations, on évacue les toxines, soit par application de PINDASWEDANA, bain de vapeur tel que le Hammam ou le caisson de sudation, soit par une douche bien chaude. Il est conseillé de ne par utiliser de savon «détergent» mais plutôt une pâte de plantes plus douce (ubtan) pour que la peau garde les effets bénéfiques des huiles utilisées lors des traitements.

Pradhana karma: A cette étape, on applique une ou plusieurs des cinq actions du Panchakarma selon les besoins du corps en fonction du déséquilibre des doshas : NASYA, VAMANA, VIRECHANA, BASTI, RAKTA MOSHKA tels que décrits plus haut.

images-4

Paschata karma est l’étape finale qui permet de pacifier le corps qui a traversé un processus fatiguant et exigeant de purification. La digestion a été très sollicitée par l’afflux de toxines chassées de leur lieu d’accumulation vers les émonctoires et il faut rétablir progressivement des habitudes plus ordinaires. Il est nécessaire de soutenir AGNI par l’usage de bonnes épices. L’usage des remèdes aura toute sa place ici. Ils accompagneront le rétablissement du métabolisme à son fonctionnement habituel. Les remèdes « rasayana » entre autre, consistent en formules classiques de réjuvénation. Ils permettront de maintenir la jeunesse du corps de façon spectaculaire. Les conseils en hygiène de vie qui sont prodigués par le Vaidya sont de toute première importance à cette fin. Ils focaliseront sur le maintient d’un bon pouvoir digestif, AGNI et de l’équilibre de VATA dont le déséquilibre est le premier facteur de maladie dans le corps.

images-14Nous vous rappelons quelques principes majeurs de cette hygiène de vie : bien s’hydrater avec de l’eau chaude, bien s’oxygéner grâce aux techniques de respiration pranayama, bien s’alimenter avec des produits FRAIS, sains, remplis d’énergie et bien se détendre, se reposer et s’habituer autant que possible à se coucher tôt !

Recommandation à ceux qui vont suivre une cure :

  • Avant la cure, pendant quelques jours veiller à avoir des journées calmes sans trop à faire et se coucher tôt. Prévoir la cure en dehors du cycle menstruel et ne pas la faire si l’on a de la fièvre. Se nourrir en fonction des recommandations de la phase de préparation appelée Purva Karma (lire plus haut). Eviter bien entendu la consommation de drogue, de cigarette et d’alcool.
  • Pendant la cure, continuer à éviter totalement les substances toxiques, viande et excitants. Veiller à faire part de ce que vous observez en vous, tant sur le plan physique, qu’émotionnel ou mental à la personne qui est responsable de la cure. Adapter son rythme et ses journées à ce moment très spécial. Consacrer autant que possible le reste de ses moments libres au repos. Avoir autant que possible de contact avec la nature, méditer, prier, écouter une musique inspirante ou pratiquer toute autre forme d’introspection.
  • Après la cure, prévoir une période de retour progressif à la normale, si possible égale à la période de la cure. Pendant cette période, éviter de voyager et d’avoir trop de stress, de fatigue ou d’excès de travail, se détendre, se coucher tôt, bien continuer à avoir une alimentation saine et légère, boire de l’eau chaude et des tisanes.shiroabhyanga620

Pour résumer :

Ne pas pouvoir digérer nourriture, expériences ou émotions provoque l’accumulation de toxines dans les tissus et l’installation de déséquilibres conduisant progressivement à la maladie. Le Panchakara permet de se débarrasser de ces toxines et de restaurer la capacité naturelle du corps à se maintenir en bonne santé. Quand nos énergies digestives, AGNIS, sont suffisantes, elles éliminent bien les déchets du corps AMA et produisent une énergie subtile appelée OJAS. Nous pouvons nous représenter OJAS comme la sève essentielle de notre corps et de notre esprit, la base de la clarté de perception, de la force physique, de l’immunité et de notre équilibre général. Les bébé sont la plus parfaite expression de ce qu’est une personne qui a beaucoup de Ojas: ils expriment pureté, rayonnement et beauté.

massage bébé

L’Ayurvéda ne se contente pas simplement de nous éviter la maladie et sa cohorte de souffrances, mais plus encore nous invite à vivre longtemps en équilibre et en harmonie.  

Eléonore de Croÿ et Martina Lovrek

Le Centre AHIMSA propose aux personnes qui le souhaitent des cures Panchakarma sur la supervision du Vaidya Suresh Swarnapuri.  Les soins qui y sont donnés sont identiques à ceux qui sont donnés en Inde, selon la plus pure tradition Ayurvédique.

COMMENTAIRES

  1. […] Déjà le Pancha Karma c’est une cure de nettoyage du corps. Vous trouverez les infos détaillées ici : https://ahimsa.fr/la-purification-par-le-panchakarma/ […]

  2. […] lire également, une page détaillée sur le panchakarma: wwwahimsa.fr. Vous en connaîtrez plus […]

  3. J’aimerais en savoir plus pour bénéficier des cures Panchakarma. Comment cela se déroule-t’il? sur place ou en province ? Combien de temps cela dure-t’il?nn1

COMMENTEZ CET ARTICLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.