fbpx
Centre Ahimsa
Centre de soins et de formation ayurvédique
Ayurveda et sante

NADI VIJNANAM, LA LECTURE DU POULS

Historique et introduction de la lecture du pouls

La tradition védique est construite de sagesse hautement spirituelle et de pure connaissance, qui se sont révélées à travers les cœurs des Rishi (sages) illuminés. Les Veda ne sont pas une création humaine mais se sont manifestés chez des esprits en méditation. Alors, les Rishi avaient des Ashram dans des cavernes et dans les montagnes indiennes avec leurs disciples, et les élèves venaient étudier dans les maisons des Guru (maîtres). Ces premiers enseignements étaient de tradition orale et, puisqu’il n’y avait pas de livres, les élèves inscrivaient la connaissance dans leur mémoire, et elle devenait partie intégrante d’eux.

Le savoir de l’Ayurvéda nous est parvenu sous forme de Sutra qui sont comme des petites phrases ; la sagesse qu’ils contiennent attend d’être dévoilée par un esprit inquisiteur. Beaucoup de l’information des ouvrages plus récents est basée sur les Sutra anciens, écrits sous forme de vers lors de la période védique il y a plus de 5 000 ans. Le mot sanskrit Sutra signifie littéralement « coudre avec du fil » : ce mot évoque un sens inconscient. Cependant, la découverte de ce sens caché nécessite d’être guidé par un maître. Un Sutra peut être vu comme un fil passant par la tête d’une aiguille : la tête de l’aiguille est mince mais la trame du fil mène à une grande connaissance secrète, attendant d’être interprétée.

L’Ayurvéda incorpore les six systèmes de pensée de la philosophie indienne : Nyaya, Vaishsehika, Samkhya, Yoga, Mimamsa, Vedantha (les Shad Darshana), et, plus tard, il intègre le bouddhisme. Le système Samkhya est celui dont l’Ayurvéda tire sa vision de la création et de l’évolution.

Rishi Kapila, le plus éminent représentant de la philosophie Samkhya, a discerné 24 principes ou éléments (Tattva) dans la manifestation de l’univers. Purusha est l’énergie masculine, Prakruti est l’énergie féminine. Purusha est sans forme, sans couleur, au-delà de tout attribut identifiable, et ne prend aucune part active à la création. Son énergie est sans choix, elle est conscience passive. Purusha est juste là. Prakruti a une forme, une couleur et des attributs dans le domaine de l’action. C’est une conscience qui a des choix, c’est Volonté Divine, celle qui désire devenir plusieurs. L’univers est l’enfant né de l’utérus de Prakruti, la Mère Divine. Prakruti créé toutes les formes dans l’univers, tandis que Purusha est le témoin de la création. Les trois Guna de Prakruti sont Sattva (pure essence), Rajas (mouvement), Tamas (inertie) : ce sont les qualités universelles qui transcendent toute existence et sont contenues dans Prakruti. Quand leur équilibre est perturbé, une interaction se crée avec les Guna, ce qui engendre l’évolution de l’univers.

(sources : Académie Française d’Ayurvéda et Vaidya Suresh Swaranapuri)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.