fbpx
Centre Ahimsa
Centre de soins et de formation ayurvédique
09 74 97 28 72
Le veganisme en ayurveda

Le Miel : nectar de vie

Le miel est une substance produite par les abeilles à partir de nectar ou de miellat.

Elles l’entreposent dans la ruche et s’en nourrissent tout au long de l’année, en particulier lors de périodes climatiques défavorables. Il n’y a pas que l’homme qui en consomme, mais également certaines espèces animales.

Le miel, liquide à l’extraction, est une solution saturée en sucres qui cristallise plus ou moins rapidement, en fonction de sa composition en fructose et glucose. Plus la teneur en fructose est élevée, plus il restera liquide longtemps (ex. miel d’acacia).

Plus la teneur en glucose est élevée, plus il cristallisera vite (ex. miel de colza, ou miel de trèfle).

Principaux composants du miel

  • des glucides (sucres) en grande quantité : 78 à 80 %, représentés essentiellement par le fructose, le glucose, du maltose, du saccharose et divers autres polysaccharides ;
  • de l’eau, en quantité variable selon la maturité du miel lors de sa récolte ;
  • plus d’une trentaine de sels minéraux, les miels foncés sont globalement plus riches quantitativement en matières minérales que les miels clairs ;
  • un grand nombre de vitamines (essentiellement les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, C, et accessoirement les vitamines A, B8, B9, D et K) ;
  • des lipides (corps gras), en infime quantité, sous plusieurs formes de triglycérides et d’acides gras ;
  • des enzymes qui facilitent la digestion des aliments et qui sont à l’origine de certaines vertus du miel ;
  • plusieurs facteurs antibiotiques naturels qui empêchent le développement des bactéries mais ne les tuent pas ;
  • des substances aromatiques qui non seulement donnent un arôme et un goût spécifique, mais qui ont aussi des vertus thérapeutiques ;
  • et enfin des grains de pollen qui en signent l’origine botanique et géographique.

Bien qu’indésirables, il est malheureusement trop fréquent de rencontrer diverses substances chimiques phytosanitaires telles que pesticides, antibiotiques, métaux lourds. Ces composants peuvent provenir directement de la ruche, lors d’un traitement effectué par l’apiculteur, mais aussi et surtout par l’environnement de la ruche.

Le miel - ideal pour les desserts vegetarien

Le miel dans l’histoire

L’usage du miel dans l’alimentation et comme produit de soin se retrouve partout dans l’histoire de l’humanité : en Chine, en Inde, en Europe ou chez les Incas. Présent dans le delta du Nil et à Sumer, le miel servait à sucrer les aliments. Certains papyrus égyptiens datant de plus de 4 500 ans en font mention. En plus de sa consommation comme aliment ou condiment, il a été utilisé dès l’Antiquité pour embellir la peau et soigner les blessures.

En cuisine, il sert notamment à la fabrication du pain d’épices et de l’hydromel (boisson alcoolisée) ; les rois indiens s’en servaient pour confire les fruits et les légumes. Avant l’introduction du maïs en Europe, et la culture de la canne à sucre et de la betterave, le miel était avec les fruits le seul édulcorant que l’on pouvait utiliser.

Jusqu’au XVIe siècle, le miel jouissait d’une haute estime en médecine. Il était utilisé notamment comme agent antiseptique pour la guérison des infections et pour le soin des verrues, boutons infectieux, furoncles…

Durant les première et seconde guerres mondiales, on l’utilisait pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats.

 

Le miel dans l histoire de l ayurveda

 

Le miel et la médecine moderne

Les bienfaits du miel sont multiples et spécifiques en fonction de la variété utilisée. Depuis l’Antiquité, le miel est connu pour ses propriétés antibactériennes et la science moderne l’utilise dans certains de ses traitements.

Son efficacité sur certains types de brûlures est attestée : il accélère la cicatrisation des tissus. Il est également utilisé sur d’autres types de plaies. Face à l’intérêt thérapeutique du miel, certains laboratoires l’incorporent dans leurs produits.

Les miels de certaines régions du monde peuvent toutefois, selon la flore butinée par les abeilles, se révéler toxiques lors de leur ingestion par l’homme.

Miel et medecine moderne

Le miel et l’Ayurvéda

Depuis toujours, l’ayurvéda utilise le miel, considéré comme le nectar de la vie.

Le traité de médecine « Charaka Samhita » le mentionne comme un aliment de premier choix.

Il est considéré dans la tradition indienne comme un aliment sacré, un des 5 nectars de la boisson sacrée « Panchamrit ».

Le miel est onctueux, sec et lourd de nature. Il permet de réduire l’excès de vent (Vata) et de mucus (Kapha) dans le corps.

L’action du miel est émolliente, expectorante, laxative, nutritive, tonique, réjuvénante.

Il apporte de l’énergie et ne sollicite pas les organes digestifs.

Miel et ayurveda - le duo healthy

Il permet de chasser les flegmes du corps, nourrit l’esprit, le système nerveux et le système immunitaire.

Le miel est bon pour le cœur, la gorge, les poumons, le foie et surtout pour le sang parce qu’il est alcalin.

Anti-bactérien, il permet de se débarrasser de vers intestinaux et des poisons.

Pris avec de l’eau chaude il est laxatif et aide dans la constipation chronique.

Pris avec du poivre, il aide en cas de toux et refroidissement.

Mélangé avec du gingembre, il augmente l’appétit et aide la digestion.

Il améliore la vision et est utilisé pour le soin des yeux.

Pris le matin à jeun avec de la pâte d’amande, c’est un tonique cérébral et cardiaque.

Il est recommandé pour les femmes enceintes.

Cru et filtré il peut être donné avec modération aux enfants très jeunes et aux personnes âgées.

En usage externe, il est astringent, antibiotique et cicatrisant.

On l’utilise lors des traitements pendant la cure de purification Panchakarma pour la préparation de certains lavements (Rasayana Basti). Il permet d’enlever les toxines Kapha, qui sont ancrées dans les bronches et favorisent la prise de poids.

Selon l’ayurvéda, le miel ne doit jamais être chauffé ou cuit. Au dessus de 40 degrés, il perd ses qualités nutritives, et devient toxique. Dans ce cas, il fermente dans l’estomac et provoque des gaz intestinaux de façon équivalente à l’action du sucre blanc. Il est malheureusement largement utilisé dans les préparations industrielles même biologiques sans tenir compte de ce danger. Il augmentera d’autant plus les déséquilibres Pitta s’il est chauffé.

L’ayurvéda précise qu’il ne faut pas mélanger le miel en proportion égale avec le ghee.

Il fait partie des ANUPANA, c’est-à-dire des véhicules qui transportent les substances dans les tissus profonds. On dit qu’il est « yogavahi », c’est à dire qu’il agit comme un catalyseur, il permet d’aller au plus profond des tissus, et d’augmenter les propriétés et les actions des substances avec lesquelles il se combine. Un produit mélangé au miel est immédiatement assimilé et pénètre dans le système circulatoire facilement sans charger les organes digestifs. Cela facilite la guérison et permet des résultats très rapides.

Le miel est utilisé comme base de nombreux remèdes ayurvédiques parce qu’il n’en change pas l’équilibre chimique.

Le miel et la cosmétique

Le miel possède de nombreuses propriétés qui permettent son utilisation en cosmétique. Avant tout, l’éclat de la peau dépend en majeure partie de notre état de santé et de l’état de notre digestion. La consommation régulière du miel sera donc une première contribution à notre beauté. Le miel est hydratant, nourrissant et anti-oxydant.

Le miel pour les cosmetiques ayurvediques naturelles et bio

Recette ayurvédique pour une peau saine et hydratée en profondeur

  • un jaune d’œuf
  • une cuillère à soupe de miel
  • une cuillère à café d’huile d’olive
  • quelques gouttes de citron

Appliquez ce masque facial hydratant sur le visage pendant 15 minutes, puis rincez à l’eau tiède.

Il a un rôle important dans l’équilibre du corps.

C’est un remède idéal pour les peaux âgées, il régénère les cellules de la peau séchée par le soleil, l’eau et le vent.

Le miel et la cuisine

L’utilisation du miel dans les desserts est idéale. Consommer du sucre en fin de repas entrave le processus de digestion tandis que le miel le favorise. D’autant plus qu’il permet d’éviter les sucres raffinés, connus pour être mauvais pour la santé à de nombreux titres.

Desserts

Crème de bananes au confit de rose

Ingrédients

  • 3 grandes Bananes bien mûres
  • 1 cuillère à dessert de Miel
  • 4 cs de Crème épaisse ou de crème fouettée
  • 4 cc de confit de Rose (gulkand)
  • 1 demi-cc de Cardamome fraîchement moulue
  • 1 cc de Gingembre frais râpé

Préparation

Écrasez les bananes à la fourchette avec le miel jusqu’à ce qu’elles soient crémeuses. Émiettez le confit de rose. Incorporez-le doucement aux bananes écrasées. Ajoutez la cardamome et le gingembre. Servez dans de petites coupelles.

Décorez avec un pétale frais si vous en avez.

C’est un dessert doux, qui se digère très bien en fin de repas, ne contenant pas de sucre … :).

Panchamirdam

Ingrédients

  • 1 Banane
  • 1 tasse de raisins secs (trempés) ou de raisins frais
  • 6 dattes
  • 1 pomme
  • 1 grenade
  • 150 gr de Jaggery
  • 25 ml de miel

Préparation

Coupez les fruits en morceaux de taille égale.

Ajoutez le jaggery et le miel.

Écrasez au pilon ou passez au mixeur.

Dessert ayurvedique healthy et vegetarien

Facile à digérer, très nourrissant et savoureux.

Idéal pour accompagner un régime amincissant et pour détoxifier le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *