fbpx
Centre Ahimsa
Centre de soins et de formation ayurvédique
09 74 97 28 72
Le veganisme en ayurveda

Le Gingembre, à découvrir absolument !

Par ailLe gingembre ou Zingiber officinale est une plante originaire d’Asie, de la famille des Zingiberaceae a qui elle a donné son nom. On utilise le rhizome en cuisine et dans différentes médecines traditionnelles depuis des millénaires.

Le gingembre dans l’histoire

On y fait référence dans des textes de la littérature indienne et chinoise la plus ancienne. Son usage s’est répand dans tout le monde antique par l’intermédiaire des phéniciens et des romains il y a plus de 2000 ans. A cette époque, c’était une marchandise extrêmement précieuse.

Au moyen-age, une livre de gingembre avait la valeur d’un mouton. Un dicton chinois dit : « Qui cultive du gingembre s’enrichit ».

La fleure de gingembre

Utilisation du gingembre dans l histoire

Confucius affirme en prendre à tous ses repas. Il est appelé l’Alka-Selzer de l’empire romain. La tradition chinoise et ayurvédique considère que le gingembre est un don du Créateur pour la guérison du corps et pour l’évolution spirituelle.

Le Coran décrit le gingembre comme venant des esprits les plus Saints. Il est cité comme aphrodisiaque dans les Milles et une nuits. L’héritage curatif de cette plante est inégalée dans l’histoire de la médecine.

Le gingembre et ses différentes formes

Ses jeunes rhizomes sont juteux et charnus avec un goût très doux. Les rhizomes mûrs sont fibreux, et ont un goût plus prononcé. Plus vieux, ils peuvent devenir presque secs et ils prennent un goût très fort.

Le gingembre sec, en poudre, est employé pour les tisanes, les plats salés ou les desserts. Son goût est différent de celui du gingembre frais. Dans la cuisine indienne, c’est un ingrédient dans des mélanges d’épices et sauces, comme les Masalas, les Curry ou le Vindaloo.

Utilisation du gingembre en ayurvedia

Les bienfaits des epices en ayurveda

Le gingembre et la médecine moderne

Des textes indiens datant de milliers d’années préconisent cette plante pour des maux allant de l’asthme aux hémorroïdes, en passant par les nausées et les douleurs articulaires.

Actuellement, les recherches sur cette plante et ses propriétés se sont multipliées et son rôle dans les maladies dites « de civilisation » s’avère précieux pour nous.

Il est reconnu comme un stimulant, régénérant, et purifiant. Il est analgésique, antiémétique, diaphorétique, sialagogue, vasodilatateur, carminatif, digestif, nervin et expectorant.

Cette racine doit sa réputation d’aphrodisiaque à ses vertus tonifiantes, à sa capacité à équilibrer le système hormonal et à améliorer la circulation.

Plusieurs études mettent en évidence ses propriétés antiémétiques et son efficacité à soulager divers types de nausées : mal du voyage, effets secondaires de chimiothérapie, nausées dues à la grossesse, faiblesse digestive.

Il a un effet protecteur sur la muqueuse gastrique et combat les insuffisances biliaire et pancréatique. Il fait baisser les taux de cholestérol, de triglycérides sanguins, d’acides gras et de phospholipides et est utilisé comme un antimigraineux n’ayant pas d’effet secondaire.

Cette racine a une importante action anti-inflammatoire permet de soulager les rhumatismes ou les inflammations respiratoires (bronchites), par l’application de cataplasmes.

Par ailleirs, le gingembre agit contre la cellulite en application externe.

Une recette anti-cellulite : cuire une racine de gingembre dans un peu d’eau pendant 5 minutes, mixer, et appliquer en pâte sur les zones à traiter. Laisser agir 15 minutes et rincer abondamment.

Textes ayurvediques

Tisane de gingembre pour chauffer le corps

Le gingembre et l’ayurvéda

Le gingembre se dit en sanscrit shringavera, ce qui signifie « en forme de bois de cerf ».

Il a une place prédominante dans les anciens recueils de médecine tels que la « Charaka Samhita » eu égard à ces nombreuses applications. Il y est pratiquement considéré comme une panacée.

Ainsi il est utilisé frais ou sec en fonction des besoins et des déséquilibres des doshas : pour une personne ayant un désordre Vata ou Pitta, il sera plutôt pris frais. Pour une personne ayant un déséquilibre Kapha, il sera plutôt pris sec.

Notez que le gingembre équilibre les 3 doshas (on le dit tridoshique), bien qu’en combinaison avec d’autres ingrédients, il agisse de façon plus ciblée :

  • Pris avec du sel il réduit Vata
  • Avec du sucre il réduit Pitta
  • Et avec du miel il réduit Kapha

De façon générale, il a une action« Satvique », équilibrante.

Quelques conseils ayurvédiques

Pour ouvrir l’appétit et préparer la digestion, prendre un morceau de gingembre avec une pincée de sel et du citron avant les repas. A la fin du repas, boire une petite infusion au gingembre et curcuma aidera la digestion et une meilleure assimilation des nutriments.

Il est utilisé dans les cas suivants

Artériosclérose, maladies de cœur, chimiothérapie, migraines dentaires, nausées matinales, mal du voyage, vomissements, rhumatismes, arthrite, gaz dans l’estomac, laryngite, constipation, incontinence, flatulence, colique, spasmes, fièvre, maladies des yeux, asthme, toux, frilosité.

L homme dans l ayurveda

Pharmacopee de la medecine ayurvedique

Il entre dans la composition de multiples formules ayurvédiques

Katu rasam, ushna veeryam, vata-kapha-haram, katu- vipaka, lagu, snigdam, pachanam, ruchyam, vrishyam, swaryam, vibhanda haram, in grahani agnimanthyam. amavatham, chardhi, swasam, soolam, arsas, anaham, hrith-rogam, udhara rogam.

Le gingembre et la cuisine

Le gingembre possède une saveur douce, piquante et astringente, légèrement citronnée qui relève tous vos plats.

Frais, il peut être utilisé pour les soupes, les entrées et les plats principaux. Soit on le fera revenir dans l’huile ou le ghee en début de cuisson avant d’ajouter les autres ingrédients, soit on l’ajoutera râpé dans le plat en fin de cuisson.

Legumes asiatiques frais et bio

Sec (en poudre), appelé shunti, il agrémente vos tisanes, pains, plats salés, sauces vinaigrettes ou pâtisseries. Pour les desserts on peut l’utiliser confis, frais ou sec. Notez qu’il a une teneur pauvre en sodium, mais riche en minéraux, très appropriée pour les régimes sans sel.

Les Recettes au gingembre frais

Pesto au gingembre

Chutney frais de gingembre

Ingrédients

Un gros pouce de gingembre, une pomme, une botte de menthe, un piment langue d’oiseau, le jus d’un citron, une cuillère à café de gros sel.

Préparation

Mettre dans un mortier le petit piment, ajouter la cuillère à café de gros sel et écraser le tout avec un pilon. Ajouter le gingembre coupé en petits morceaux, bien les écraser. Puis, mettre les feuilles de menthe puis écraser à leur tour. Finir la préparation en broyant la pomme puis incorporer le jus de citron.

De plus, il accompagne idéalement les plats de légumes, les céréales cuites ou les petits pains indiens tels que les chapatis.

The glace au gingembre

Ginger Iced tea (thé glacé au Gingembre)

Ingrédients

Deux pouces de gingembre, 4 à 6 citrons, du sucre de canne complet, du jus d’ananas frais (facultatif).

Préparation

Pelez et coupez la racine de gingembre en petits morceaux. Mettez dans une casserole un litres d’eau et portez à ébullition, laissez frémir 5 minutes.

Passez au mixeur et filtrez la préparation. Ajoutez le jus de citron et le sucre de canne, mettre au frais.

Autre possibilité : vous pouvez variez en mettant du jus d‘ananas frais. Dans ce cas vous pouvez baisser la quantité de sucre.

Lassi basilic et gingembre

Lassi

Ingrédients

2 ou 3 cuillères à soupe de Kéfir ou yaourt avec 3 fois le volume d’eau, une pincée de cumin moulu, une demi cuillère à café de coriandre moulu ou un brin frais, 2 feuilles de basilic ciselées, une demi cuillère à café de gingembre frais.

Préparation

Très simple à faire : mixer tous les ingrédients ensemble et le servir dans un grand verre

Ce lassi se prend avant les repas pour stimuler le système digestif. Par ailleurs, il aidera beaucoup en cas de lourdeur, d’acidité de l’estomac, de foie chargé par exemple.

Posté le 30 mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *