fbpx
Centre Ahimsa
Centre de soins et de formation ayurvédique
Le veganisme en ayurveda

L’amalaki, le meilleur cadeau de la nature

Groseillier indien originaire d’Asie

L’Amla ou groseillier indien est un arbre fruitier originaire d’Asie qui pousse en Inde, au Sri Lanka et au Népal.

On en utilise le fruit depuis des millénaires en médecine ayurvédique.

Son nom sanskrit est Amalaki, आमलक, ou Dhatri, ce qui veut dire « l’infirmière » ou « la terre mère » du fait de ses incroyables propriétés curatives.

Les médecins ayurvédiques y font référence dans les textes classiques comme étant « le fortifiant » ou « le fruit où habite la déesse de la prospérité ».

Plante ayurvedique Amla

Fruit Amla - Amalaki

L’Amla et ses différentes formes

L’Amla est utilisé de diverses façons afin d’amplifier au maximum ses propriétés curatives. Le choix du vaidya pour l’une ou l’autre forme dépendra des déséquilibres de doshas de la personne à qui il le recommande :

  • en poudre : Amla churnam
  • en une sorte de « confiture » aux épices : Amalaki rasayana
  • en jus pur : Amla ras
  • en huile pour les cheveux : Amla thailam

L’Amla et la médecine moderne

Cette plante a fait l’objet de très nombreuses études en Suisse, en Italie, en Inde, en Chine et au Japon notamment.

Les travaux scientifiques ont permis l’identification de ses tanins et flavonoïdes et de leurs actions curatives.

Différentes expériences ont démontré ses propriétés anti-oxydantes, immuno-stimulantes et adaptogènes très puissantes.

L’Amla a des effets antitumoraux, anticancer, anti-inflammatoire, antibactérien ainsi que protecteur du foie et du système cardio-vasculaire, qui ont été mises en lumière par la recherche. Il réduit le diabète et le cholestérol, protège des effets des métaux lourds, détruit les radicaux libres et prévient des effets du vieillissement.

Ses composés chimiques principaux sont les suivants :

Vitamine C naturelle, tanins, flavonoïdes, pectine, fer, calcium, phosphore.

Fruit ayurvedique

L’Amla et l’Ayurvéda

Selon Charaka, l’Amalaki est l’un des plus puissants Rasayanas (réjuvénant) de l’Ayurvéda. On le retrouve dans deux des préparations les plus utilisées, le Chyavanprasham, mélange d’herbes, de fruits et d’épices, sorte de complexe multivitaminé et le Triphala (voir article ICI), régénérant intestinal.

chyawanprash 300 300

Une des raisons qui fait que l’Amla est considéré comme une plante divine est qu’il contient cinq des six goûts : doux, acide, amer, astringent et âcre ou piquant, le seul goût manquant étant le salé. Il équilibre et pacifie les trois Doshas, et est donc dit « tridoshique ». Pour cette raison, il est bon à toutes les saisons.

L’Amalaki est utilisé en Ayurvéda dans le traitement de la toux, du rhume, des infections respiratoires et de la gorge.

Étant antioxydant, il est utilisé comme Rasayana protégeant le corps des dommages causés par les radicaux libres et évitant ainsi le vieillissement prématuré.

TRIPHALA PLUS 200

L’Amalaki est la source la plus riche en vitamine C naturelle et ceci dans une forme résistante à la chaleur n’étant donc pas détruite par la cuisson, ce qui est très utile pour les préparations médicinales et la conservation.

Un seul fruit contient autant de vitamine C que deux douzaines d’oranges.

La plupart des vitamines C provoquent habituellement de la diarrhée si elles sont prises à forte dose. L’Amalaki, au contraire, favorise le maintien de la flore intestinale et des selles bien moulées.

La médecine traditionnelle indienne utilise depuis longtemps l’Amla pour traiter des troubles gastriques, tels les brûlures d’estomac, les ulcères ou les indigestions. Des études récentes sont venues confirmer que l’Amla guérit effectivement les ulcères en diminuant la production des acides gastriques et de la pepsine tout en augmentant la sécrétion gastrique du mucus protecteur.

Des chercheurs du collège de médecine de l’université de Calcutta, en Inde, ont également conclu que les propriétés antioxydantes de l’Amla étaient responsables de la protection de la paroi de l’estomac des effets néfastes d’un médicament connu pour provoquer des ulcères.

Fruit ayurvedique indien

De façon générale, il a une action « Sattvique », équilibrante.

Ses saveurs et qualités sont : acide, amer, refroidissant, doux, léger et sec.

Il est équilibrant pour Vata, Pitta et Kapha.

Il agit sur les systèmes circulatoire, digestif et nerveux.

Il est la meilleure plante pour apaiser Pitta en cas de forte chaleur tout en réduisant également Vata et Kapha.

Il agit comme tonique général.

Il est utilisé dans les cas suivants :

  • Immunité basse
  • Toux, rhume, infection respiratoire
  • Cancer
  • Diabète
  • Rétention d’eau
  • Perte de cheveux et cheveux gris
  • Fièvre, inflammation
  • Faiblesse nerveuse, manque de mémoire
  • Mal absorption
  • Indigestion
  • Stress
  • Hyperacidité, ulcère gastrique
  • Cholestérol
  • Infertilité
  • Accumulation de toxines
  • Maladie de peau
  • Faiblesse des yeux
Posté le 20 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.