Agni, Ama et Ojas

AGNI ou le feu digestif est un des principes les plus importants de l’Ayurvéda. Il est relatif à notre capacité à digérer, transformer, métaboliser tous les aspects de la vie, que ce soit la nourriture, les émotions, les expériences, les impressions sensorielles, les mémoires, … Agni permet l’assimilation des nutriments, de même que la combustion des toxines et leur élimination.

Si AGNI est fort, nous pouvons bien digérer nos aliments, nos émotions et nos expériences quotidiennes.

Par ailleurs, si Agni est faible, nous ne pourrons pas bien digérer et nous accumulons des résidus toxiques appelés AMA, qui vont se loger profondément dans nos cellules.  Une bonne santé résulte d’un Agni puissant, et au contraire, la maladie s’installe par l’accumulation d’AMA avec pour conséquence une lente détérioration du corps jusqu’à ce que la maladie survienne. L’incapacité à métaboliser les émotions produit autant de résidus toxiques dans le corps qu’une nourriture indigeste avec les conséquences que l’on peut en déduire sur la santé physique.]

Afin de développer une bonne santé, il est crucial d’éliminer Ama accumulé dans le corps et de veiller à produire OJAS qui est l’énergie vitale fondamentale. Pour y arriver, il faut faire en sorte que nos aliments soient autant que possible sattviques. Ojas est aussi soutenu par l’humour, certaines stimulations sensorielles : silence, lumière, chaleur, saveurs, couleurs. Ce nectar vital produit par le corps et extrait de la nourriture permet de soutenir le corps physique, d’apporter la clarté de l’esprit et d’équilibrer les émotions.

Les aliments sattviques :

  • Les amandes fraîches ou trempées, le sésame, le miel,
  • Le riz basmati, les laitages frais,
  • Les fruits, les épices,
  • Les graines germées,
  • Les herbes aromatiques fraîches.

Sans qu’il soit nécessaire de manger exclusivement ce type d’aliments, il est important d’en consommer régulièrement, en revanche, il est quasiment impossible d’extraire cette énergie vitale de certains aliments tels que : la viande, les nourritures grasses, trop salées, les restes de la veille ou les aliments industriels.

La télévision, les excès en tout genre (alimentaires, sportifs ou autres…), les chocs physiques ou émotionnels vont affaiblir Ojas tandis que l’alcool et le tabac le détruisent tout simplement

Agni, Ama et Ojas : signes et manques

Signes de présence suffisante d’Ojas dans le corps :

  • Réveil avec la sensation d’être bien reposé
  • Peau saine, rayonnante, langue rose et claire
  • Sensation d’être centré tout au long de la journée
  • Bonne digestion
  • Sensation d’avoir de l’énergie et de l’enthousiasme
  • Corps léger et esprit clair
  • Odeur corporelle agréable
  • Sensation de légèreté du corps

 

Globalement la nourriture est bien assimilée et les toxines bien éliminées. Les intestins, base d’une bonne santé, sont toniques et le transit se fait tous les jours le matin avant le premier repas. Les aléas émotionnels sont bien « encaissés » et le corps est souple et reste jeune. Il en résulte une joie de vivre rayonnante, une vie dans laquelle l’existence prend tout son sens.

 

Signes de présence d’Ama dans le corps :

  • Mauvaise haleine
  • Respiration peu profonde ou trop rapide
  • Langue chargée
  • Mauvaise digestion et assimilation
  • Elimination lente
  • Fatigue générale
  • Sensibilité aux infections
  • Dépression
  • Difficulté à manifester ses intensions

Globalement, la nourriture est partiellement digérée et il y a accumulation dans les intestins. Ensuite, l’empilage d’Ama se produit dans les tissus et les organes. Les émotions vont aussi “s’empiler” dans les muscles, les tissus et les organes. Le corps souffre et vieillit mal ! Il en résulte un état de mal-être que l’on traine derrière soi de façon “inexplicable”.

COMMENTEZ CET ARTICLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *