Les cures Panchakarma

Le Panchakarma est un processus de purification du corps et de l’esprit qui détoxifie les cellules, renforce l’immunité et restaure l’équilibre et le bien-être naturel du corps.
Les procédures préventives ou curatives du Panchakarma sont conseillées une ou deux fois par an, idéalement au printemps et en automne ou en dehors de ces périodes selon les déséquilibres.  Elles doivent être prescrite par un Vaidya ou un praticien expérimenté de sorte à atteindre plus surement l’objectif visé en fonction besoins de la personne, de ses doshas, de la saison, et du contexte précis dans lequel elle se trouve.

Il a été développé il y a des milliers d’années en Inde.
On en retrouve la description dans les traités classiques de l’Ayurvéda tels que Charaka Samhita ou Sushruta Samhita écrits entre 900 et 600 ans avant l’ère chrétienne. Son nom vient du sanscrit et se décompose en pancha qui veut dire cinq et karma qui veut dire action.

Les procédures de purifications préventives ou curatives du Panchakarma sont conseillées une ou deux fois par an, idéalement au printemps et en automne ou en dehors de ces périodes si l’on se sent en déséquilibre ou que l’on fait face à une maladie.  Elles doivent être prescrite par un Vaidya de sorte à atteindre plus surement l’objectif visé en fonction besoins de la personne, de ses doshas, de la saison, et du contexte précis dans lequel elle se trouve.

L’ensemble de ces procédures vise à éliminer les impuretés du corps :

  • accumulation de toxines due aux déséquilibres des DOSHAS et SOUS-DOSHAS
  • résidus métaboliques tels que sueur, urine et selles qui sont appelés les trois MALAS
  • accumulation de déchets suite, à une digestion imparfaite, appelée AMA.

Cela permettra une purification des canaux du corps, les SROTAS. Ces canaux permettent la circulation des fluides du corps, l’assimilation et l’élimination, ce qui est essentiel pour la santé et pour la prévention des maladies.

Quelles sont les 5 actions du Panchakarma?

  • Nasya : purification de la partie haute du corps par instillation nasale.  Cette procédure commence par un massage vigoureux de la tête, du cou, de la poitrine et des épaules. Ensuite par une inhalation aux plantes, suivie d’une application d’huile médicalisée dans le nez, la « porte du cerveau ». Cela équilibre les doshas et les sous doshas.  La vapeur nettoie les mucus des sinus et des bronches. La stimulation et la purification des terminaisons nerveuses du nez équilibre l’esprit, les fonctions cérébrales et l’acuité sensorielle.
  • Vamana : purification de l’estomac par vomissement.  Cette procédure est précédée de 4 jours de massages abhyanga. Ensuite, une préparation à base de lait ou de plantes est administrée par voie orale en alternance dans un ordre précis, ceci accompagné d’une friction du dos. Cette procédure est faite exclusivement sous la stricte surveillance d’un Vaidya expérimenté. Le vomissement éliminera Kapha en excès.
  • Virechana : purification du foie et de l’intestin grêle par purgation. Cette procédure est précédée de 7 jours de préparation : ingestion de ghee  (beurre clarifié), diète spéciale sous la supervision du Vaidya, 4 jours de massages abhyanga. Le dernier jour de la procédure, une boisson de plantes purgatives accompagnée par une grande quantité d’eau chaude provoque l’élimination des selles. Ceci éliminera un excès de Pitta.
  • Basti : purification du colon par voie anale. Il existe diffèrent type de basti : nourrissants et nettoyants. Ces procédures consistent en l’application de mélanges de décoctions de plantes et des huiles médicalisées. Elles permettent l’élimination de Vata en excès.
  • Rakta moksha: purification du sang par saignée. Cette pratique ne se fait quasiment pas en Europe, sauf en Allemagne. Elle permet de traiter un excès de pitta et de purifier le sang.